Dream Team Events

Le forum de la DT
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Faux électeurs et vraie rigolade en lisant l'article

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARVIN
Archéofloodeur Fou
Archéofloodeur Fou
avatar

Nombre de messages : 3697
Age : 93
Localisation : dans les limbes de l'espace intersidéral...
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Faux électeurs et vraie rigolade en lisant l'article   Jeu 28 Sep - 9:56

ce n'est pas tant l'info elle-même qui m'a interpellé dans cet article mais le dernier paragraphe dont la drôlerie (au 2nd degré, c'est de l'humour de requins quand même) ne vaut que si on lit le reste. Surtout la conclusion du prévenu

Un témoin a expliqué comment il battait le rappel de «votes sûrs» pour la majorité municipale à Paris

SOUS LA CONDUITE perspicace du président Kross, le tribunal de Paris poursuit son exploration du dossier des présumés «faux électeurs du IIIe arrondissement». Au terme de la neuvième journée, la piste du double gisement se dessine.

Première poche hypothétique : les amis, au sens le plus large, de la famille du maire Jacques Dominati, qui se seraient inscrits volontairement «pour lui faire plaisir», mais de manière très méthodique. Une série de témoignages dépeint notamment le sénateur Philippe Dominati en sergent recruteur de son père (nos éditions du 26 septembre).

Second gisement supposé : les militants RPR, plus spécialement «pompés» parmi les salariés de la branche «Propreté» de la Ville. Cette fois, plusieurs dépositions désignent Guy Legris, ancien patron de la section parisienne du parti gaulliste, comme le cerveau de cette «poubelle connection».

Michel Theuillon, ancien conducteur de benne à ordures, explique : en 1989, «il s'agissait de faire le grand chelem de Jacques Chirac» et, donc, entre autres, de «faire passer Jacques Dominati» bien que celui-ci appartînt à l'UDF, formation honnie par nombre de «compagnons».

«J'ai été abusé»

Le prévenu aurait été chargé par Yannick Mazoyer, qui le nie, de collecter les renseignements d'état civil d'une dizaine de ses collègues éboueurs, puis de leur distribuer leur carte d'électeur. M. Theillon estime que les ordres «venaient de M. Legris».

Luc Bourguignon, à qui six recrutements sont reprochés, fut lui-même éboueur. Il explique que tout s'est joué lors d'une réunion, en novembre 1988, quand un responsable local du RPR, feu Gérard Tournoi, lui aurait passé commande de votes sûrs pour le IIIe. «J'avais 20 ans, j'ai été abusé, on a utilisé ma candeur», déclare-t-il, bouleversé, au président, qui appelle M. Legris au micro.

Tout en rondeurs, manifestement plus habitué à donner des ordres qu'à en recevoir, l'intéressé jouit d'un don naturel : il ne noie pas le poisson, mieux, il l'étouffe et si le président ne le remettait pas sur les rails, Dieu sait où le prévenu entraînerait le tribunal. Il se souvient de tout, l'ancien policier madré, et notamment de la fameuse réunion de novembre 1988 dont il donne une version totalement différente, magnifiquement citoyenne, de celle de «ce pauvre» Luc Bourguignon. Recruter de faux électeurs ? «Je n'ai jamais donné un ordre aussi stupide. Luc n'est pas obligé de comprendre ce que je dis», affirme M. Legris. Et comme le président félicite le retraité pour sa mémoire, il rétorque : «J'ai quelque chose de plus développé encore, c'est l'instinct de conservation.»

_________________
"L'imagination ça ne s'invente pas !"

L’unité fait la force, la misère la divise et la télé rend con.
Revenir en haut Aller en bas
http://marvingoesgaye.canalblog.com/
 
Faux électeurs et vraie rigolade en lisant l'article
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Me voilà, avec mon faux Appaloosa :D
» Vidéo "Jura, ma vraie nature"
» Vrai Faux blog de Marc Rosset
» bialbero : chaine et faux maillon
» Bentokaz : attention aux arnaqueurs du web en chasse ! [Faux chèques]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Team Events :: Politique-
Sauter vers: