Dream Team Events

Le forum de la DT
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le purin d'ortie out-law

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lolo
Flood Master
Flood Master
avatar

Nombre de messages : 3060
Age : 39
Localisation : København
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Le purin d'ortie out-law   Ven 15 Sep - 7:36

ça a mis un peu de temps à sortir dans la presse, je commençais à me demander s'il fallait que je l'écrive moi-même cet article... mais finalement Libé est mon sauveur.

A force d'écouter les lobbys industriels, les députés de droites en deviennent vraiment idiots... la preuve par cette loi qui interdit de vanter un traitement phyto-sanitaire naturel tel que le purin d'ortie, car il n'est pas homologué ! ça rejoint également l'interdiction de vendre certaines semences (j'ai entendu une émission là-dessus cet été, je ne rappelle plus exactement, mais en gros c'était des gentils bio-bio qui faisaient des semences de variétés rares et du fait d'une reglementation européenne, ils n'ont pas le droit de vendre leurs graines je crois).

Je suspecte la transcription d'une directive mais je serais curieux de voir s'il s'agit d'une simple application ou s'ils en ont rajouté une couche.

Libération-15 sept 2006 a écrit:


Faut pas pousser l'agriculteur dans les orties... Une aberration législative, débusquée dans la loi d'orientation agricole entrée en vigueur en juillet 2006, empêche la diffusion de recettes et de savoirs, naturels et ancestraux, destinés à protéger les plantes par les plantes. Et les défenseurs de l'agriculture bio sont en colère. Avec cet article, vanter les mérites des pesticides naturels deviendrait hors la loi ! Haro donc sur le purin d'ortie engrais superstar, l'eau de cuisson des patates désherbante et la fougère repousse-chenille... Ces produits ne sont pas homologués par le législateur alors qu'ils sont plébiscités par les jardiniers, amateurs ou non, depuis des générations.
Sur le même sujet


* Végétaux : terreau fertile pour la justice


Menace. On aurait pu croire à une blague, si une perquisition n'avait enflammé les esprits le 31 août. Deux fonctionnaires de la direction régionale de l'agriculture et de la forêt (Draf) et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont saisi les supports de formation d'Eric Petiot, un horticulteur de l'Ain qui dispense des stages sur la biologie végétale et les soins des arbres par les plantes. «Certaines préparations naturelles sont bien plus efficaces que des préparations chimiques, explique-t-il. On veut m'imposer un couloir de pensée, à savoir travailler avec des molécules de synthèse. Pas question de se laisser faire.»
Si tout jardinier du dimanche conserve le droit d'utiliser du purin d'ortie ou de la fougère pour son potager, personne, en revanche, n'a le droit de promouvoir ces pratiques, sous forme de livre, de formation ou de chronique... «Pour nous, c'est un lobbying de l'industrie phytosanitaire, qui a toujours voulu verrouiller le marché des pesticides, dénonce Bernard Bertrand, président de l'association des Amis de l'ortie et coauteur d'un ouvrage sur le sujet (1). Ces pratiques ancestrales permettent d'affranchir les gens de cette industrie, de les rendre indépendants, et la loi nous empêche de les diffuser. C'est incroyable !»
Le ministère de l'Agriculture est très gêné par le remue-ménage provoqué par la perquisition. Car la loi d'orientation agricole exprime, même timidement, une réelle volonté de développer l'agriculture biologique en France, qui, par définition, utilise des méthodes douces. Les agriculteurs bio, ou ceux qui sont en pleine reconversion, utilisent des produits non homologués à 95 ou 98 % ! «Les produits non homologués, comme les recettes qui se transmettent de génération en génération, ne peuvent subir les mêmes exigences que des produits issus de molécules de synthèse», prévient Bernard Bertrand. L'homologation des produits phytosanitaires sera faite par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa). «Il ne faut pas lire l'article 70 de façon paranoïaque, indique-t-on au ministère . Notre objectif est d'aller vers la promotion de méthodes traditionnelles et douces quand nous sommes certains qu'elles ne portent pas préjudice à l'utilisateur.» C'est là que ça devient risible : depuis quand l'ortie ou l'eau de cuisson des patates constituent-elles une menace pour l'utilisateur ?
Enquête. En revanche, l'impact sanitaire des pesticides intéresse de plus en plus de monde. D'après une récente étude de la Commission européenne, près de la moitié des fruits, légumes et céréales consommés en Europe contiennent des résidus de pesticides. Et la Mutualité sociale agricole (MSA) a lancé en 2005 la première grande enquête épidémiologique française sur le lien suspecté entre pesticides et cancer. Chaque année, l'Institut français de l'environnement (Ifen) publie ses résultats sur la qualité des eaux : 96 % des eaux de surface surveillées contiennent des pesticides ! Si ces produits chimiques contaminent nos sols, nos assiettes et nos nappes phréatiques, il est légitime de connaître leurs effets sur la santé, et le cas échéant, d'avoir le droit de ne pas les utiliser.

_________________
lølø, l'homme qui murmurait à l'oreille des elfes
_______________________________
Happiness is real only when shared
Into the wild
Revenir en haut Aller en bas
http://funkyzapata.org/blog
MARVIN
Archéofloodeur Fou
Archéofloodeur Fou
avatar

Nombre de messages : 3697
Age : 93
Localisation : dans les limbes de l'espace intersidéral...
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Le purin d'ortie out-law   Mar 19 Sep - 13:16

vraiment, les gars de la DGCCRF n'ont que ça à foutre.
Pendant ce temps là les vrais contrevenants dangereux peuvent prendre le large...
combien ils ont fait dans le Mecklenburg Vorpommern déjà, les néonazis ?

_________________
"L'imagination ça ne s'invente pas !"

L’unité fait la force, la misère la divise et la télé rend con.
Revenir en haut Aller en bas
http://marvingoesgaye.canalblog.com/
Justin
Flood Master
Flood Master
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 39
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Le purin d'ortie out-law   Mer 20 Sep - 9:48

Pour ceux que ça intéresse,voici la réponse officielle du Ministère de l'Agriculture, sans surprise.

Précisions du Ministère de l’agriculture sur l’évaluation des produits
traditionnels de protection des plantes

[ 19/09/2006]

La Loi d’orientation agricole (art 70) sépare l’évaluation des risques liés aux intrants pour le végétal, qu’elle confie désormais à l’AFSSA1, de la décision d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de ces intrants, que conserve le ministre chargé de l’agriculture.

L’article 70 prévoit notamment que, s’agissant des produits phytopharmaceutiques contenant une ou plusieurs substances actives destinées au traitement des plantes, « toute publicité commerciale et toute recommandation (…) ne peuvent porter que sur des produits bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché ».
La mise sur le marché suppose une transaction (onéreuse ou gratuite) entre deux parties. Les préparations effectuées par un particulier pour une utilisation personnelle, telles que le purin d’ortie, ne rentrent donc pas dans le cadre d’une mise sur le marché. En conséquence, la promotion auprès des particuliers de procédés naturels ou le fait de donner la recette de telles préparations ne sont pas interdites. Les produits naturels traditionnels, élaborés à la ferme ou au jardin, peuvent donc continuer à l’être sans obligation d’autorisation préalable.
En revanche, les agriculteurs et les jardiniers ne sont pas autorisés à commercialiser, ou à distribuer même gratuitement ces produits, car dans ce cas une autorisation préalable est requise, à l’instar de ce qui existe en matière d’évaluation des médicaments vétérinaires ou humains. Cette procédure garantit que les produits phytopharmaceutiques mis sur le marché sont sans danger pour l’utilisateur, le consommateur et l’environnement, et efficaces dans la lutte contre les maladies contagieuses des plantes. Certains produits naturels (ciguë, belladone, nicotine…) sont en effet dangereux pour l’utilisateur et/ou le consommateur.

Le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie et le Ministère de l’agriculture et de la pêche est conscient de la nécessité de trouver des solutions permettant d’homologuer les produits traditionnels de protection des plantes. Il a initié il y a environ 18 mois en liaison avec la Commission européenne un groupe de travail au niveau communautaire pour traiter cette question.

S’agissant de l’inspection chez un paysagiste élagueur dans le département de l’Ain, cette procédure rentre dans le cadre des missions habituelles menées par les Services régionaux de la protection des végétaux et des Directions régionales de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. L’inspection visait à déterminer la nature exacte des activités de l’entrepreneur.

Source - Communiqué du Ministère de l'agriculture.

_________________
Mana x0 = "Il me faut de la mana !"
Mana x1 = Pouvoir
Mana x2 = Toutou-toudoudou
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Flood Master
Flood Master
avatar

Nombre de messages : 3060
Age : 39
Localisation : København
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Le purin d'ortie out-law   Mer 20 Sep - 10:09

L'émotion passée, le problème est quand même plus compliqué que les méchants contre les gentils. Comme je le dis souvent le nitrate qui empoisonne la bretagne est issue d'une fertilisation bio puisque réalisée à partir de fumiers et de lisiers.

Cette espèce d'idée que parce que c'est d'origine naturelle c'est obligatoirement bon pour la santé et l'environnement est ancrée très profondément chez bcp de gens. Quant à l'inspection pas très diplomatique, ça me rappelle l'expérience de zélie à Nîmes où des fois ils s'acharnaient sur un gars qui faisait plutôt bien son boulot

_________________
lølø, l'homme qui murmurait à l'oreille des elfes
_______________________________
Happiness is real only when shared
Into the wild
Revenir en haut Aller en bas
http://funkyzapata.org/blog
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le purin d'ortie out-law   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le purin d'ortie out-law
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dermite estivale
» l'ortie pour les chevaux
» liquide après crottin
» Lohéac sortie échappement le 16 décembre
» Sortie au Lac de Vassivière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Team Events :: Environnement-
Sauter vers: