Dream Team Events

Le forum de la DT
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Déclin de la diversité des pollinisateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justin
Flood Master
Flood Master
avatar

Nombre de messages : 3940
Age : 39
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Déclin de la diversité des pollinisateurs   Dim 23 Juil - 22:09

Il faut bien que je mette un peu d'écologie dans cette revue de presse de temps en temps. D'autant plus que je connais personnellement certaines personnes de l'INRA-Avignon citées dans cet article.

Le nombre et la variété des insectes pollinisateurs diminuent en Europe de manière importante
LE MONDE | 22.07.06

Les insectes pollinisateurs sont indispensables à la reproduction des plantes à fleurs donnant des graines, qui représentent 80 % du règne végétal terrestre : volant de fleur en fleur pour recueillir le pollen (l'élément fécondant mâle), ils le transportent vers le stigmate d'une fleur femelle, ce qui permet la fécondation. Or, depuis quelques années, les scientifiques pensent que ce service gratuit offert par la nature depuis 140 millions d'années, est menacé par la baisse de la biodiversité.

Une enquête menée par Jacobus Biesmeijer et William Kunin (université de Leeds, au Royaume-Uni) et une équipe de chercheurs britanniques, allemands et néerlandais confirme, dans la revue Science du 21 juillet, que la menace est sérieuse. En étudiant différentes zones en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, les scientifiques ont constaté que les abeilles sauvages paient le plus lourd tribut, avec une baisse de 52 % de leur diversité dans le premier cas et de 67 % dans le second, par rapport à la situation précédant les années 1980. En revanche, la situation est moins catastrophique pour les mouches pollinisatrices, dont le nombre a décliné de 33 % en Grande-Bretagne mais augmenté de 25 % aux Pays-Bas.

Les chercheurs ont aussi regardé quelle était l'influence de cette situation sur les plantes visitées par les insectes. Ils ont ainsi constaté qu'en Grande-Bretagne 75 plantes sauvages qui nécessitent d'être pollinisées par des insectes ont vu leur distribution diminuer, tandis que 30 autres, pollinisées par le vent ou l'eau se sont, au contraire, répandues davantage. Aux Pays-Bas, seules les plantes pollinisées par les abeilles sauvages ont décliné. Jacobus Biesmeijer et William Kunin suspectent donc un lien de cause à effet entre le déclin des insectes pollinisateurs et des plantes pollinisées, sans pouvoir préciser quel est l'élément moteur de cette situation : l'évolution des modes de culture, l'utilisation des produits chimiques dans l'agriculture ou le changement climatique ? Ils sont inquiets car, "quelle que soit la cause retenue, l'étude suggère fortement que le déclin de quelques espèces peut déclencher une cascade d'extinctions locales parmi d'autres espèces associées".

Pour Guy Rodet, entomologiste à l'Institut national de la recherche agricole (INRA) d'Avignon (département santé des plantes et environnement), cet article est important car "c'est le premier à mettre scientifiquement en évidence le déclin des insectes pollinisateurs. Et cela avec un grand nombre de données et sur une longue échelle de temps." Les auteurs de l'article de Science ont en effet travaillé sur un million d'enregistrements réalisés dans le passé par des naturalistes et dont certains remontent au règne de la reine Victoria. En appliquant des techniques destinées à rendre ces données comparables entre elles, les chercheurs ont divisé la Grande-Bretagne et les Pays-Bas en carrés de 10 km de côté et comparé la diversité des insectes pollinisateurs avant et après 1980. Cette date a été retenue car il y a eu de grands changements dans l'agriculture pendant cette période.

Cette étude a été menée dans le cadre du programme européen Alarm destiné à évaluer les risques encourus par la biodiversité terrestre et aquatique. Une enquête similaire a été engagée en France par l'équipe de recherche sur la pollinisation entomophile d'INRA-Avignon, menée par Bernard Vaissière et qui a pour objectif d'évaluer le déclin des pollinisateurs sur une période de temps très courte. Dix parcelles ont été retenues pour réaliser l'étude, réparties en France, en Allemagne, en Pologne, en Suède, et au Royaume-Uni.

La baisse de la diversité des insectes pollinisateurs peut avoir divers effets. Elle peut d'abord se traduire par "un changement du paysage, explique Guy Rodet, car il y a un risque de voir disparaître différentes espèces de plantes". Plus grave encore, "nous pouvons avoir des difficultés pour produire des fruits et des légumes, bien qu'on puisse dans certains cas pallier la baisse des pollinisateurs sauvages par des insectes issus d'élevages, précise Guy Rodet. Mais pour des grandes surfaces cultivées, comme aux Etats-Unis, cela risque de coûter très cher."

_________________
Mana x0 = "Il me faut de la mana !"
Mana x1 = Pouvoir
Mana x2 = Toutou-toudoudou
Revenir en haut Aller en bas
 
Déclin de la diversité des pollinisateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit clin d'oeil de l'Oise
» clin d oeil a mon pote et son groupe caldonia
» Vélo-diversité
» Âge du déclin des coureurs
» Occase clin d'oeil !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Team Events :: Science et Technologie-
Sauter vers: